Match Nice-OM : plainte contre les auteurs des banderoles homophobes

Communiqué de presse. Paris, 2 septembre 2019.

Mousse et Stop Homophobie porte plainte aujourd'hui contre X en raison des banderoles homophobes affichées lors du match de football Nice-OM du mercredi 28 août 2019.

En dépit des alertes, la rencontre entre le club niçois et l'Olympique de Marseille a été interrompue une douzaine de minutes en raison d'injures scandées à plusieurs reprises par les supporters : « Les Marseillais, c’est des pédés », « La Ligue, la Ligue on t’encule » et « Marseille, Marseille, on t’encule ».

En outre, deux banderoles portant les inscriptions « Bienvenue au groupe Ineos : à Nice aussi on aime la "pédale" », écrit en arc-en-ciel, et « LFP/Instance : des parcages pleins pour des stades plus gay », ont été déployées dans les tribunes.

Le lendemain, le procureur de la République de Nice a annoncé l'ouverture d'une enquête, confiée à la Sûreté départementale des Alpes-Maritimes, pour « injures envers un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle ».

STOP Homophobie, Mousse et le Collectif Rouge Direct, porte plainte aujourd'hui, se joignant à l'enquête du parquet. Pour Etienne Deshoulières, avocat de l'association Mousse, « les propos homophobes seront omniprésents dans les stades de football, comme dans les cours de récréation. Chacun devrait pouvoir pratiquer le sport et rendre à l'école sans risquer d'être insulté ou discriminé à raison de son orientation sexuelle ».

 

Contact Presse : 

Etienne Deshoulières

0177628203

www.deshoulieres-avocats.com


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news