Vols avec violences homophobes : une trentaine de victimes et 9 personnes jugées aujourd'hui à Tarbes

Communiqué de presse. Paris, 17 octobre 2018.

Une trentaine de gays ont été piégées sur les réseaux sociaux. Ils croyaient se rendre à un simple rendez-vous, alors que leurs agresseurs les attendaient pour les rouer de coups et les voler.

Neuf personnes ont été renvoyées pour être jugées par le Tribunal correctionnel de Tarbes. Les charges retenues sont notamment le vol commis avec les circonstances aggravantes de violence et d'homophobie, ainsi que l'association de malfaiteurs. Les prévenus sont actuellement en détention provisoire. Cinq d'entre eux ont déjà fait l'objet de condamnations pénales. 

Les faits ont été commis en septembre 2017. Suite à la plainte d'un homosexuel victime d'une agression doublée d'un vol, trois auteurs avaient été interpellés et une information judiciaire ouverte.

Au terme de plusieurs mois d'enquête, neuf individus ont finalement été interpellés. Le mode opératoire était toujours le même, les victimes étaient contactées via un site de rencontres, les auteurs leur donnaient rendez-vous pour exercer des violences et leur extorquer de l'argent.

Etienne Deshoulières, avocat de l'association Mousse qui s'est constituée en tant que partie civile dans ce dossier, a indiqué : "Il s'agit du plus important dossier d'homophobie que les tribunaux français ont eu à connaître ces dernières années. Les agresseurs présumés ont agressé leurs victimes pour la seule raison qu'elles étaient homosexuelles. Les prévenus risquent jusqu'à 10 ans d'emprisonnement et 100 000 € d'amende."

 

Contact Presse : 

Etienne Deshoulières - Avocat au barreau de Paris

0177628203 - contact@deshoulieres-avocats.com


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news