Plainte contre un livre islamiste pour incitation au meurtre homophobe et AU terrorisme

Communiqué de presse. Paris, 23/04/2021.

Les associations Mousse et Stop Homophobie portent plainte aujourd’hui contre le livre « La voie du Musulman » pour provocation à la violence homophobe et sexiste, ainsi que pour incitation au terrorisme. Ce livre islamiste, vendu notamment sur Amazon, contient des propos extrêmement violents, incitant au meurtre des homosexuels, à la violence contre les femmes et au terrorisme.

Le livre « La voie du Musulman » est présenté par le site de l’éditeur Maison d’Emmour comme un guide fondamental pour tout musulman soucieux de bien pratiquer sa religion. Il y est décrit tout ce qui a trait à la foi musulmane, au comportement que doit observer le musulman et à la pratique cultuelle.

Évoquant le sort réservé aux hommes homosexuels, le livre indique : « On les jette de la construction la plus haute, tête en bas, puis on les achève avec des pierres. ». Concernant les femmes, le livre mentionne : « Quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-les dans leurs lits et frappez-les (…) ». ».

Le livre comporte aussi des passages faisant l’apologie du terrorisme : « Lorsque vous tuez, faites le bien. Lorsque vous égorgez, faites-le bien. Aiguisez votre coutelas et mettez à l’aise votre victime » ou encore « Il est du devoir de tous les musulmans, de se doter de toutes sortes d’armements militaires et de se perfectionner dans l’art de la guerre […] pour être en mesure d’assurer la suprématie de la parole de Dieu et de répandre la justice, le bien et la clémence sur terre ».

Ce livre est pourtant vendu en ligne sur de nombreux sites d’e-commerces tels qu’Amazon, Cultura, Décitre, Rakuten, ainsi qu’en librairies. Il est aussi accessible à tous en ligne et a déjà été téléchargé plus de 40.000 fois sur le site Fichier-PDF.fr. Les auteurs, éditeurs et diffuseurs encourent pourtant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 € d’amende pour la publication de ces propos.

Pour Étienne Deshoulières, avocat des associations : « Les propos de haine homophobes et sexistes doivent être poursuivis et condamnés, quels que soient la religion, l’idéologie ou le courant politique au nom duquel ils sont prononcés. »

Mousse tient à préciser que la présente plainte ne vise pas à jeter l’opprobre ni à susciter des actes haineux envers les musulmans. Au contraire, l’objectif de Mousse a toujours été que chacun puisse vivre librement son orientation sexuelle, quelle que soit sa religion.

Contact presse :

Etienne Deshoulières – Avocat au barreau de Paris

www.deshoulieres-avocats.com – 0177628203