Plainte pour incitation au meurtre homophobe contre un tiktokeur

Communiqué de presse – Paris, 20/12/2021

Mousse et Stop Homophobie portent plainte ce lundi 20 décembre 2021 suite à la publication d’une vidéo sur Tiktok du rappeur Denis Albash. Il fait part de sa volonté « d’arracher la tête » de son fils s’il devenait, un jour, homosexuel.

Dans la nuit du 19 au 20 décembre 2021, c’est sur la plateforme Tiktok que l’artiste a fait part à sa communauté de sa volonté de nuire à son enfant s’il devenait un jour homosexuel. Il cite : « Moi personnellement, je lui arrache sa tête sans pitié, même si c’est mon fils ». 

Dans les commentaires, les internautes réagissent : « Je l’égorge et je le mets au barbecue », « si mon mari le tue pas je le fais moi-même » ou bien encore « Je le tue, je le neutralise et je fais un test ADN ». Ces trois commentaires ne représentent qu’une petite partie des commentaires homophobes que l’on peut trouver sous la vidéo. 

Ainsi, Mousse et Stop Homophobie ont alors décidé de porter plainte ce lundi 20 décembre pour que ces expressions décomplexées de haine homophobe soient condamnées pénalement.

Pour Etienne Deshoulières, avocat des associations, « en 2021, dans le milieu du RAP comme ailleurs, les incitations aux meurtres contre les homosexuels n’ont plus leur place. La liberté de création ne peux plus être un prétexte pour appeler à la violence contre une minorité discriminée. »

Contact presse :

Etienne Deshoulières – Avocat au barreau de Paris

Tél. : 0177628203 – www.deshoulieres-avocats.com