Tweets homophobes d’un dirigeant de Sens Commun : Mousse se constitue partie civile

Communiqué de presse. Paris, 29 juin 2018.

Suite à 4 tweets homophobes, Mousse se constituent partie civile pour injures et provocation à la haine contre un responsable de Sens Commun.

Liens entre homosexualité et pédophilie, homosexualité et folie, transsexualité et anormalité, appels publics à éradiquer les homosexuels, cet « énorme problème ». Le compte Twitter @SavastanoDamien, du nom du responsable PACA de Sens Commun, excroissance de la Manif pour Tous, est coutumier de propos ignobles sur Twitter.

Avant de rediriger vers le compte Twitter @PRIMO_RINALDI, le compte @SavastanoDamien se présentait justement comme responsable de Sens Commun, anti PMA-GPA, catholique et engagé au Front National.

Mousse et le Comité Idaho France condamnent fermement ces propos d’une violence inouïe qui sont constitutifs d’injures publiques et de provocations à la haine et à la violence envers un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle, à savoir les personnes lesbiennes, gays, bi et trans. Une plainte contre X a été déposée.

La Gay Pride est plus que jamais d’actualité !


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news