Laïcité : Demande de retrait des lycées d’un livre chretien homophobe

Lettre ouverte à l’attention de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, ainsi que des rectrices, recteurs, proviseures et proviseurs en charge des lycées publics Victor Duruy (Paris), Marie Laurencin de Mennecy (Paris) et Yves Kernanec (Marcq-en-Baroeul)

Mesdames, Messieurs,

Nous, associations de lutte contre les discriminations liées au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle, avons été récemment alertées à propos du fait que le manuel Questions de vie, écrit par Sophie de Mullenheim et édité par les Editions Mame, était actuellement distribué au sein des lycées publics Victor Duruy (Paris), Marie Laurencin de Mennecy (Paris) et Yves Kernanec (Marcq-en-Baroeul).

Ce livre contient les propos suivants :

« L’Eglise souffre de voir l’homosexualité banalisée ».
« Aujourd’hui tu aimes les maths et tu veux être pilote de chasse. Demain tu auras peut-être la bosse du commerce. Tu as bien le temps de changer. Ce qui est vrai pour ton futur travail l’est aussi pour ton inclination sexuelle. »
« Poussée à l’extrême, la théorie [du genre] amène à croire qu’un garçon n’est qu’un garçon parce qu’il est éduqué comme tel et qu’on peut en faire une fille seulement en éduquant comme une fille… ce qui est absurde ! »
« Deux hommes ou deux femmes ne pourront jamais avoir d’enfants ensemble. Faire croire que cela sera possible est un mensonge : la loi ne peut aller contre la nature. Et tout enfant a le droit d’avoir la chance de grandir avec un papa et une maman. »

Ces propos homophobes tenus sous couvert de prosélytisme religieux n’ont pas leur place au sein de lycées publics. De nombreux textes en vigueur garantissent en effet la laïcité dans les établissements scolaires publics :

Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 :
« L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’Etat. »

Article L. 141-5-2 du code de l’éducation :
« L’Etat protège la liberté de conscience des élèves.
Les comportements constitutifs de pressions sur les croyances des élèves ou de tentatives d’endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles publiques et les établissements publics locaux d’enseignement, à leurs abords immédiats et pendant toute activité liée à l’enseignement.
La méconnaissance de cette interdiction est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe. »

Article L. 141-6 du code de l’éducation :
« Le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; il tend à l’objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions. Il doit garantir à l’enseignement et à la recherche leurs possibilités de libre développement scientifique, créateur et critique. »

Article 6 de la Charte de la laïcité à l’École :
« La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix »

Par conséquent, nous demandons à ce que les mesures suivantes soient prises sans délai :

– Retrait du livre Questions de vie, écrit par Sophie de Mullenheim et édité par les Editions Mame, de tous les établissements d’enseignement public ;
– Avertissement disciplinaire à l’encontre des personnes ayant pris l’initiative de diffuser ce livre au sein des établissements publics d’enseignement ;
– Notice d’information affichée publiquement dans chaque lycée concerné, afin d’annoncer le retrait du livre et de réaffirmer la primauté du principe de laïcité et l’interdiction de prosélytisme religieux au sein des établissements scolaires publics.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le ministre de l’Education, Mesdames et Messieurs les rectrices, recteurs, proviseures et proviseurs, nos sincères salutations.

Associations signataires :
Stop Homophobie
Adheos
Mousse
Education-LGBT
Familles-LGBT

Contact Presse :
asso.mousse@gmail.com
Tél. : +33.1.85.08.34.89