Pour Christine Boutin, l’homophobie est une stratégie de communication politique

Communiqué de Presse

Paris, 5 avril 2014 - Dans une interview publiée dans le 9ème numéro de la revue Charles, Christine Boutin a déclaré : « L’homosexualité est une abomination. »

Mousse condamne fermement cette déclaration qu’elle considère constituer une injure commise envers un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle, délit réprimé par l’article 33 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

Cette déclaration homophobe de Christine Boutin a été relayée par L’Expansion, Le Huffington Post, Le Nouvel Observateur, la Charente Libre, Europe 1, La Nouvelle République et L’express.

L’homophobie semble donc être la manière la plus efficace qu’a trouvée Christine Boutin pour disposer d’une tribune dans la presse. La stratégie de communication politique de Christine Boutin est-elle vraiment plus importante que l’estime de soi par celles et ceux qui vivent problématiquement leur homosexualité ?

En affirmant que « l’homosexualité est une abomination », Christine Boutin a-t-elle pensé à toutes celles et ceux qui vivent dans la douleur le fait d’être attiré par des personnes de mêmes sexes ? A-t-elle une seconde imaginé les effets que ces propos pourraient avoir sur une adolescente qui n’a pas encore fait son coming out et dont les parents sont catholiques ? Peut-elle concevoir que ces propos renforceront la haine de soi chez les homosexuels qui croient en Dieu ? A-t-elle vraiment pris conscience que cette haine de soi conduit 7 fois plus de jeunes homos à se suicider que les jeunes hétéros ?

Contacts Presse :
contact@asso-mousse.org


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news