Affaire Morano : Mousse, Stop Homophobie et Adhéos se constituent partie civile. Joyeux Noël Nadine !

Nadine_Morano_-_Pauvre_france_Décadente

Mousse, Stop Homophobie et Adhéos se constituent aujourd’hui partie civile contre Nadine Morano en raison d’un tweet qualifiant la Gay Pride de «Pauvre France décadente».

Le 1er juillet 2018, au lendemain de la Gay Pride de Paris, Nadine Morano a publié la même photo qui a valu une condamnation pénale pour injure homophobe en 2014 à Minute, le journal d’extrême droite, accompagnée de ce tweet :

Mousse, Stop Homophobie et Adhéos considèrent que ce tweet constitue une injure et un appel à la haine à raison de leur orientation sexuelle. C’est pourquoi elles se constituent aujourd’hui partie civile contre Nadine Morano.

Mousse continue plus que jamais à combattre l’homophobie pendant les fêtes de fin d’année !