Mousse et Stop Homophobie portent plainte contre Koba LaD

Kob_Lab_-_Propos_homophobes

Communiqué de presse. Paris, 20.02.2020

Suite à un post homophobes sur Snapchat, Mousse et Stop Homophobie portent plainte aujourd’hui contre Koba LaD pour appel à la haine et à la violence à raison de l’orientation sexuelle.

Le 16 février 2020, Koba LaD, rappeur français a partagé un article sur Snapchat, évoquant un père ayant tué son fils, car celui-ci était gay, avec le commentaire « Bien joué ».

Suite à cette publication, le rappeur a été déprogrammé par plusieurs festivals : We Love Green à Paris, la Cité musicale-Metz, Art Rock à Saint-Brieuc ou encore le Dour Festival en Belgique.  

Pour Etienne Deshoulières, avocat des associations : « Avec son post, Koba LaD approuve les violences épouvantables que subissent les jeunes gays lorsque leurs proches découvrent leur homosexualité. Saluer de tels actes, c’est inciter à la haine et à la violence contre la frange la plus vulnérable de la population LGBT« . 

Mousse condamne fermement les propos de Koba LaD. L’homophobie doit être combattue, partout, tout le temps, notamment là où elle s’exprime avec le plus de décomplexion.

Contact presse :

Etienne Deshoulières – Avocat

www.deshoulieres-avocats.com

0177628203