Plainte pour discrimination transphobe contre le conservatoire de Laon

Communiqué de presse – Paris, 23 juillet 2021
Mousse et Stop homophobie portent plainte aujourd’hui contre le conservatoire de Laon en raison d’une discrimination transphobe commise contre Sasha, jeune fille transgenre, dont le parcours a été retracé dans le documentaire « Petite fille ».

Celles et ceux qui ont vu le très beau documentaire de Sébastien Lifshitz s’en souviendront. La scène est racontée avec émotion par la maman de Sasha lors d’un rendez-vous avec la pédopsychiatre chargée d’accompagner la petite fille et sa famille.

C’est au moment du second cours de danse classique, en septembre 2019, que la nouvelle professeure du conservatoire de Laon indique à Sasha et à sa maman qu’elle ne peut accepter que la petite fille assiste aux cours. L’annonce, faite devant tous les autres enfants et leurs parents, intervient après une discussion avec ses supérieurs.

Incapable de justifier cette décision, si ce n’est en s’abritant derrière sa nationalité russe, la professeure finit par pousser Sasha hors de la salle de danse, puis par fermer la porte sur la petite fille en pleurs. Cette discrimination transphobe est d’autant plus surprenante que Sasha suivait déjà les cours de danse classique l’année précédente, mais en tant que garçon.

La transition sociale de la petite fille, malgré quelques obstacles racontés dans le documentaire, se déroulait de façon assez sereine. Ce rejet a été accueilli avec beaucoup de tristesse et de colère de la part de Sasha et de sa famille.

Stop homophobie et Mousse portent aujourd’hui plainte devant le procureur de la République de Laon, pour que plus aucuns petits garçons ou petites filles ne soient victimes de discrimination transphobe.

Contact presse :
Etienne Deshoulières – Avocat au barreau de Paris
www.deshoulieres-avocats.com – 0177628203