Un responsable de Sens Commun jugé pour ses tweets LGBTphobes

Communiqué de presse. Paris, le 21/06/2021.

Damien Savastano, ancien responsable régional PACA de Sens Commun, mouvement politique de droite issu de la « Manif pour tous », sera jugé pour ses tweets homophobes et transphobes le mardi 22 juin 2021 à 13h30 devant la 17e chambre du Tribunal judiciaire de Paris.

Tweets LGBTphobes

Damien Savastano, membre de Sens Commun à l’époque, a posté plusieurs tweets en juillet et août 2017, ouvertement LGBTphobes.

Plaintes des associations Mousse, Adheos et Stop Homophobie

Les associations LGBT+ Mousse, Adheos et Stop Homophobie ont porté plainte le 1er septembre 2017, suite à la diffusion des tweets LGBTphobes de Damien Savastano. Les trois associations sont constituées partie civile dans le procès.

Proche de la Manif pour Tous et du Rassemblement National

Sens commun, parti politique auquel appartient Damien Savastano, est un mouvement politique émanant de la Manif pour tous crée en 2013, dans le sillage de la loi ouvrant le mariage pour tous. Très conservateur, le mouvement est opposé au mariage pour tous, à la P.M.A et au délit d’entrave à l’I.V.G. Politiquement, Sens Commun est affilié au parti Les Républicains, représentant la droite catholique au sein de ce parti de droite.

Par ailleurs, lors des élections municipales de 2020, Damien Savastano était candidat sur une liste du Rassemblement National à Menton (Alpes-Maritimes). Il avait fini par être retiré de la liste, à cause de ses propos LGBTphobes sur Twitter.

Contact presse :
Etienne Deshoulières – Avocat au barreau de Paris
Tél. : 0177628203 – www.deshoulieres-avocats.com