Homophobie de voisinage : condamnation par le tribunal correctionnel de Paris

Communiqué de Presse - Paris, 08/12/2017

François Jourdan a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Paris pour violence en état d’ivresse manifeste à raison de l’orientation sexuelle commise le 24 juillet 2014 sur son voisin, Jean-Pierre Dufranc. Coup d’arrêt face à une homophobie de voisinage décomplexée. 

Les homophobes ont du souci à se faire avec cette décision du tribunal correctionnel de Paris rendue hier. Dans un contexte d’homophobie quotidienne, entre arrachages des étiquettes sur la boite aux lettres, insultes verbales et affichages injurieux, François Jourdan a agressé physiquement son voisin, Jean-Pierre Dufranc, le 24 juillet 2014. Cette agression ayant été faite en présence de témoins, Jean-Pierre a décidé de porter l’affaire devant les tribunaux. Mousse s’est constituée partie civile à ses côtés, afin de médiatiser cette affaire d’homophobie de voisinage, qui n’est malheureusement pas un cas isolé.

Le rapport annuel de SOS homophobie permet de situer l’homophobie de voisinage dans un ensemble plus large d’homophobie subie dans la vie quotidienne.

Graphique_SOS_homophobie.jpg

 

Graphique_SOS_homophobie_2.jpg

Mousse espère que le courage de Jean-Pierre Dufranc dans la dénonciation de sa situation d’homophobie de voisinage permettra à d’autres victimes de mettre un terme aux violences dont ils sont victimes.


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news