Journal du Forkane : réquisitoire aux fins de non-lieu du parquet de Paris

Mousse s’est constitué partie civile contre l’éditeur du Journal du Forkane, qui avait appelé aux meurtres contre les homosexuels. N’ayant pu trouvé le responsable des propos homophobes, le parquet de Paris a pris un réquisitoire aux fins de non-lieu le 3 février 2016, après une enquête des services de police.

Le parquet de Paris a notamment considéré que « les investigations ne permettaient pas d’identifier la personne qui était à l’origine des diffusions litigieuses. Pas davantage n’était-il possible d’identifier les hébergeurs et auteurs des articles incriminés ».

 

 


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news