Plainte contre le journaliste sénégalais JULES SOULEYMANE NDIAYE

Communiqué de presse – Paris, 29/06/2022

Réagissant à la polémique sur Idrissa Gueye, Jules Souleymane Ndiaye, rédacteur pour le journal sénégalais l’Observateur, avait posté « Bande de PD. Allez au diable » sur son compte Twitter. Mousse et STOP Homophobie déposent plainte aujourd’hui pour injure et appel à la haine homophobe.

Le 15 mai 2022, c’est sur son compte Twitter que Jules Souleymane Ndiaye, journaliste pour le journal sénégalais l’Observateur, a réagi à la polémique sur le joueur de foot Idrissa Gueye en affirant d’abord que « Gana sera toujours indisponible à chaque qu’il y a flocage LGBT ».

« Bande de PD. Allez au diable »

Suite à son tweet, un utilisateur a alors interpelé l’Observateur, avant que Jules Souleymane Ndiaye s’emporte en publiant le tweet « Bande de PD. Allez au diable », faisant aujourd’hui l’objet de la plainte, de Mousse et Stop Homophobie

Capture d’écran du tweet litigieux du compte Twitter @NdiayeSouly

Plainte pour injure et appel à la haine et à la violence LGBTphobe

Aujourd’hui, Mousse et STOP Homophobie déposent plainte contre Jules Souleymane Ndiaye pour injure publique et provocation publique à la haine et à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle.

Pour Me Etienne Deshoulières, avocat des associations, « dans cette affaire, Jules Souleymane Ndiaye peut être poursuivi sur le fondement du droit français devant les tribunaux français. Il existe en effet un lien de rattachement suffisant avec la France : la polémique à l’origine des propos concernait l’actualité française, les propos ont été rédigés en français et un nombre important des followers du journaliste sont situés en France ».

Contact presse :

Etienne Deshoulières – Avocat au barreau de Paris

Tél. : 0177628203 – www.deshoulieres-avocats.com