Mariage homo : Mousse se constitue partie civile contre l’élue de Marseille

Communiqué de presse - Paris, 07.05.2015

Fondée en 2000 par des étudiants de Science Po Paris, Mousse se donne pour but d’agir en justice contre les auteurs de propos et discriminations homophobes.

Mousse se constitue aujourd’hui partie civile contre l’élue de Marseille qui avait refusé de marier un couple lesbien pour des raisons religieuses.

Mousse avait porté plainte le 12.12.2014 contre Sabrina Hout, élue au conseil municipal des 15e et 16e arr. de Marseille,  pour “discrimination à raison de l’orientation sexuelle”, celle-ci ayant refusé de marier un couple lesbien le 16.08.2014 pour des raisons religieuses. L’adjointe s’était alors fait remplacer par un fonctionnaire n’ayant pas d'habilitation pour marier le couple homosexuel, puis était revenue juste après la cérémonie pour marier les couples hétérosexuels dont le mariage était prévu ce jour-là à la mairie.

Aujourd’hui, Mousse a fait parvenir sa constitution de partie civile au Tribunal correctionnel de Marseille, afin d’agir aux côtés du couple lesbien discriminé. Par cet engagement citoyen, Mousse réaffirme son attachement pour les valeurs républicaines universelles de Liberté, d’Égalité et de Fraternité dont les élus locaux sont les premiers garants.

« Ce procès est symbolique : il est important d’envoyer un message clair aux élus de la République pour leur dire qu’au XXIe siècle, il n’est plus possible de discriminer les couples de même sexe », a déclaré Etienne Deshoulières, avocat de l’association.

Contact presse : contact@assomousse.org


Donner de l'Argent Donner de l'Echo Donner de l'Amour

se connecter

recevoir les news