Image choc : Mousse se constitue partie civile contre le GUD

Communiqué de presse – Paris, 27.01.2015

Mousse se constitue aujourd’hui partie civile aujourd’hui au côté de l’interLGBT dans une affaire de provocation à la haine et la violence à raison de l’homosexualité contre le GUD de Nancy.

Le syndicat étudiant d’extrême droit a publié en septembre 2012 les deux images suivantes sur une page Facebook :

Mousse considère que ces images constituent des appels à la violence et la discrimination contre des personnes à raison de leur orientation sexuelle. Le parquet mène actuellement l’enquête.

Contact presse : contact@assomousse.org