MarocHebdo : la plainte de Mousse classée sans suite

La plainte de Mousse contre MarocHebdo a été classée sans suite par le parquet de Paris le 20 octobre 2015, après une enquête des services de police.

Le parquet de Paris a notamment considéré que « la version papier du numéro 1122 du magazine n’a jamais été publiée en France » et que « la diffusion sur internet […] a duré une heure avant que celle-ci ne soit retirée ».